28/07/2017

1er Guide du Routard de l'Alternance....

» En savoir +

28/07/2017

Focus Qualité des Offres de formation professionnelle....

» En savoir +

28/07/2017

Parution du Décret d'application des mesures sur la VAE...

» En savoir +

28/07/2017

JNAI : demandez la labellisation !!!...

» En savoir +

28/07/2017

Nouvelle Convention de Coopération entre l'AGEFIPH et le FIPHFP...

» En savoir +

28/07/2017

Le Cnefop publie son rapport annuel sur l'apprentissage...

» En savoir +

22/06/2017

L'AGEFIPH publie une version actualisée de son Catalogue Qualité...

» En savoir +

22/06/2017

Missions locales : bilan et perspectives...

» En savoir +

22/06/2017

Qualité des formations : nouvelles certifications du CNEFOP...

» En savoir +

22/06/2017

Création des Trophées de l'Innovation en Formation...

» En savoir +

22/06/2017

Le CIF : un tremplin pour la reconversion professionnelle...

» En savoir +

22/06/2017

Recrutement des apprentis dans la fonction publique d'Etat...

» En savoir +

22/06/2017

Demandeurs d'emploi en formation : modalités d'information...

» En savoir +

22/06/2017

Les règles d'utilisation du compte personnel d'activité (CPA) par les agents publics....

» En savoir +

22/06/2017

CEP : Echange de données dématérialisées...

» En savoir +

22/06/2017

Signature d'une convention pour l'apprentissage avec les Départements...

» En savoir +


» Toute l'actualité...

 

 

 

Conseil régional de Martinique
 Vous êtes ici : » Accueil » Acteurs Emploi/Formation » Lutte contre l'illettrisme » Actions de professionnalisation » Actions CRI 2011 » Professionnalisation des acteurs

 Professionnalisation des acteurs

Actions de sensibilisation des acteurs de la lutte contre l'illettrisme (Octobre 2011)

 

 

1. Aborder le problème de l'illettrisme dans l'entreprise


Les difficultés à lire, écrire, comprendre un message simple de la vie quotidienne peuvent freiner l'accès à l'emploi, à la professionnalisation, à la qualification. Elles peuvent aussi être un obstacle à la mobilité, au maintien dans l'emploi des salariés, des agents des collectivités territoriales mais aussi à la mise en œuvre des adaptations choisies ou subies par leur employeur : introduction de nouvelles normes de qualité et de sécurité, changement de méthodes de travail, nécessité de transmettre les savoir-faire du fait des départs en retraite.

Les formations de base dans le cadre de la politique de lutte contre l'illettrisme doivent faciliter l'évolution professionnelle et personnelle des salariés, permettre d'anticiper les changements, de prévenir les ruptures professionnelles et d'améliorer la performance économique des entreprises.

Objectifs :

• Outiller les acteurs "relais" de la formation professionnelle pour mobiliser les employeurs et les salariés ;

• Renforcer la capacité des acteurs à mettre en place des actions favorisant l'évolution professionnelle des personnes en situation d'illettrisme.

Public cible : les OPCA de Martinique.

 

 

2. Mettre en place une action de formation sur les savoirs de base


Pour répondre à la diversité des situations des personnes confrontées à l'illettrisme, pour prévenir et lutter contre cette difficulté à laquelle doivent faire face de nombreuses personnes, sur le terrain, des milliers de professionnels salariés et bénévoles s'attachent à mettre en œuvre les solutions les plus adaptées.

Devenir plus performant, plus efficace, se professionnaliser, c'est le souhait de tous les intervenants en formation de base, c'est aussi la clé de réussite des actions de formation de base, de prévention et de lutte contre l'illettrisme.

Objectifs :

Renforcer la capacité des acteurs à mettre en place des actions favorisant l'évolution professionnelle des personnes en situation d'illettrisme.

Public cible : Les formateurs et organismes de formation.

 

 

Ateliers EUREKA

Principes :

Les ateliers EUREKA sont des séances courtes (une matinée), centrées sur les pratiques et la résolution de problèmes réels.

Fondés sur le principe de la co-construction, ces ateliers utilisent les échanges des participants pour développer les compétences de chacun en s’appuyant sur une dynamique de groupe constructive et apprenante.

Ils s'articulent toujours autour d'une question.

Public :

Formateurs, responsables de formation, responsables pédagogiques, conseillers formation

Objectifs :

•  Confronter et partager les expériences,

•  Verbaliser les difficultés rencontrées au quotidien,

• Mieux comprendre son implication et réactions dans les situations de pratiques professionnelles,

•  Elaborer ensemble de nouvelles pistes de développement,

•  Capitaliser les bonnes pratiques.

Atelier EUREKA du 6 juin 2011 (réservé aux acteurs du dispositif ACC) :

Thématique :

Comment sécuriser les parcours des personnes en difficulté avec les savoirs de base ?



 

© 2010 AGEFMA - Tous droits réservés