17/05/2017

Constructys s'engage à former plus de demandeurs d'emploi...

» En savoir +

17/05/2017

Le répertoire national des certifications professionnelles à l'usage des acteurs de l'orientation...

» En savoir +

17/05/2017

Partenariat APEC-Pôle Emploi pour mieux soutenir les trajectoires professionnelles des cadres...

» En savoir +

17/05/2017

Pôle emploi publie son instruction sur la qualité des formations...

» En savoir +

17/05/2017

Mise à jour du Guide Repères du C E P...

» En savoir +

17/05/2017

Réseau E2C : 62 % de sorties positives en 2016...

» En savoir +

27/04/2017

Qualité : l'Agefiph publie son catalogue d'organismes...

» En savoir +

27/04/2017

Relance de la VAE...

» En savoir +

27/04/2017

Se mobiliser pour le secteur de l'industrie...

» En savoir +

27/04/2017

Un diplôme pour se former aux pratiques de conseil en SPRO...

» En savoir +

27/04/2017

Les partenaires sociaux s'accordent sur l'assurance chômage...

» En savoir +

27/04/2017

Des mesures pour relancer la VAE...

» En savoir +

30/03/2017

Une base de données unique pour le référencement des organismes de formation...

» En savoir +

30/03/2017

Illettrisme : Forum permanent des pratiques Martinique...

» En savoir +

30/03/2017

L'OPCA AGEFOS PME établit une Charte sur la qualité de l'offre de formation...

» En savoir +

30/03/2017

Un Décret apporte des précisions sur le parcours de formation....

» En savoir +

30/03/2017

Contrat de professionnalisation : ouverture à d'autres qualifications à titre expérimental...

» En savoir +

30/03/2017

"Orientation 2017" pour la lutte contre l'illettrisme...

» En savoir +

30/03/2017

Favoriser l'essor de l'apprentissage....

» En savoir +

30/03/2017

Un nouveau bilan pédagogique et financier pour les organismes de formation...

» En savoir +

30/03/2017

Engagement des OPCA pour le Plan 500 000....

» En savoir +

30/03/2017

Convention de partenariat entre POLE-EMPLOI et l'UDES...

» En savoir +

30/03/2017

Formation et reconversion des agriculteurs : signature de deux Conventions...

» En savoir +

30/03/2017

Les orientations d'intervention du FPSPP en matière de formation professionnelle pour 2017...

» En savoir +


» Toute l'actualité...

 

 

 

Conseil régional de Martinique
 Vous êtes ici : » Accueil » Demandeurs d'emploi » Valider ses acquis

 Valider ses acquis

Qui est concerné par la VAE ?

Que peut-on obtenir par la VAE ?

Quelle expérience est prise en compte ?

Peut-on être obligé de faire une VAE ?
Combien coûte une VAE ?
Comment être informé sur la VAE ?
Quel est le parcours de VAE ?
Comment se déroule la VAE ?
Qu’est-ce que l’accompagnement VAE ?

 

Qui est concerné par la VAE ?

 

Toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études, son statut qui peut justifier d'une expérience professionnelle d'au moins un an en relation directe avec le diplôme, le titre ou le certificat visé :

 

les demandeurs d'emploi (indemnisés ou non), les salariés (en CDI, CDD, intérimaires...), les non-salariés (professions libérales, artisans, commerçants, exploitants agricoles, travailleurs  indépendants), les agents publics (titulaires ou non), les bénévoles (dans une association ou un syndicat).


Que peut-on obtenir par la VAE ?

 

Une certification à finalité professionnelle inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (www.cncp.gouv.fr), soit :

 

- un Diplôme de l'enseignement technologique et professionnel délivré par les ministères chargés de l'Education nationale, de l'Agriculture, de la Jeunesse et des sports, des Affaires sociales, de la Santé, de la Culture, de la Défense ;

 

- un Titre Professionnel du Ministère du travail délivré par l'AFPA ;

 

- un Titre d'un organisme de formation consulaire (Chambre de Commerce ou Chambre de Métiers) ou d'un organisme privé ;

 

- un Certificat de Qualification Professionnelle de branches (CQP Industrie hôtelière, BTP, Commerce...)

 

Haut de page

 

Quelle expérience est prise en compte ?

 

Toute expérience professionnelle salariée, non salariée, ou activité bénévole (sociale, associative ou syndicale) exercée en continu ou non, en rapport direct avec la certification envisagée.

 

ATTENTION !

 

Les périodes de formation initiale ou continue, les stages en milieu professionnel accomplis au cours de formations préparant à un diplôme ou d'un titre, les périodes d'apprentissage ne sont pas comptabilisées dans la durée d'expérience.

 

Haut de page


Peut-on être obligé de faire une VAE ?

 

Non. La VAE est un droit individuel. Aucune action de VAE ne peut se faire sans le consentement du bénéficiaire.

Haut de page

 

Combien coûte une VAE ?

 

La VAE a un coût qui peut varier suivant la certification visée, les modalités d'accompagnement et d'organisation des sessions des jurys de validation.


La VAE étant assimilée à une action de formation continue (art. L.6313-1 du Code du Travail), elle peut à ce titre faire l'objet d'une prise en charge par les différents acteurs qui participent aux dépenses de formation professionnelle continue : Etat, Régions, Pôle-Emploi, OPCA, OPACIF, entreprises, établissements publics.

 

ATTENTION !


Le financement intervient une fois la recevabilité prononcée par l'organisme valideur.


Selon le statut du demandeur, des aides financières existent

 

Possibillités de financement de la VAE


Haut de page

Comment être informé sur la VAE ?

 

L'information et le conseil sur la VAE sont gratuits.

 

Un dispositif d'information et de conseil sur la VAE, labellisé en 2007 par le Conseil Régional, assure un service de proximité gratuit et ouvert à tous.

 

Ma situation

Que dois-je faire ?

Pour quoi ?

J'ai entendu parler de la VAE mais je ne sais pas si elle me concerne

Me rapprocher d'un Espace d'information sur la VAE

Avoir une information globale sur la VAE

La VAE me concerne mais j'ai besoin de clarifier mon projet

Prendre rendez-vous au Point Relais Conseil

Etre orienté dans mes démarches

Je pense savoir quel diplôme ou titre valider et je veux déposer une demande de validation

Je m'adresse à l'organisme de validation concerné

Accomplir les formalités d'inscription

 

Les Espaces d'information informent de façon générale et orientent en amont de la démarche de validation (lien vers carte du réseau) ;

 

Le Point Relais Conseil informe et propose un conseil personnalisé pour clarifier le projet professionnel, vérifie la pertinence de la démarche VAE et aide au choix de la (des) certifications à valider (lien vers carte du réseau)

 

Les Organismes de validation ou organismes valideurs informent sur leur propres procédures, remettent et instruisent les dossiers, accompagnent les candidats jusqu'au passage devant le jury (lien vers tableau des valideurs).


Haut de page

 

Quel est le parcours de VAE ?

 

Le parcours de validation des acquis comporte quatre grandes étapes :

Etape 1 - Information et conseil

Cette étape permet au candidat de mieux s'orienter dans sa démarche.

Etape 2 - Demande et recevabilité

Le candidat après avoir effectué sa demande auprès de l’autorité habilitée à délivrer la certification (organisme valideur) est déclaré recevable par celle-ci s’il remplit les conditions requises pour demander une validation : posséder trois ans d’expérience en lien avec la certification visée.

Etape 3Préparation

A réception de la recevabilité de sa demande, le candidat entre dans une phase de description de son expérience et de ses compétences dans un dossier de présentation des acquis, et parfois en vue d’une mise en situation de travail réelle ou reconstituée.

Etape 4 Evaluation

Le jury, constitué d’un binôme d’enseignants ou de formateurs et de professionnels (employeurs ou salariés), évalue les compétences construites par le candidat à travers son expérience et les compare aux exigences du référentiel du diplôme ou du titre. Puis, il se prononce pour une validation totale, partielle ou aucune validation. Les étapes du Parcours VAE


Haut de page

Comment se déroule la VAE ?

Un jury composé d’enseignants ou formateurs et de professionnels du domaine examine la demande de VAE sur la base d’un dossier de présentation des acquis et d’un entretien ou observe le candidat lors d’une mise en situation professionnalle réelle ou reconstituée (cas des Titres Professionnels  du Ministère du Travail délivrés par l’AFPA).

Après délibération, ce jury se prononce soit pour un(e) :

• validation totale lorsque les compétences sont en totale adéquation avec celles du diplôme.• validation partielle, lorsque toutes les compétences ne sont pas réunies. Le jury valide certaines unités et précise les connaissances et compétences devant faire l’objet d’une formation ou d’une validation complémentaire pour obtenir le diplôme.

Pour valider ces unités, il y a plusieurs possibilités :

- Les passer en candidat libre lors des sessions traditionnelles d’examen ;- Présenter un nouveau un dossier de VAE pour une évaluation complémentaire aprèsavoir complété son expérience ;- Suivre une formation complémentaire.

• refus de validation, quand les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies. Le jury peut dans ce cas, conseiller un autre niveau de diplôme ou une autre spécialité. 

Haut de page

 

Qu’est-ce que l’accompagnement VAE ?

C’est une prestation qui permet au candidat de bénéficier d’une aide méthodologique pour préparer sa validation.

Cette aide laisse le candidat acteur de sa démarche. Il ne s’agit pas pour l’accompagnateur de rédiger le dossier à sa place.

L’accompagnement :

• apporte une méthode d'analyse des activités exercées ;

• permet la mise en relation des compétences avec celles exigées par le référentiel de certification ;

• aide à traduire ces compétences dans des termes qui en facilitent la validation.

Cette prestation n’est pas obligatoire. Mais elle est payante ; son coût peut être pris en charge en fonction du statut du demandeur par les organismes qui financent la formation professionnelle

Haut de page

 

© 2010 AGEFMA - Tous droits réservés